Catégories
Informatique

La révolution Mac Arm64 d'Apple pourrait bouleverser les GPU tiers d'Intel et d'AMD

Apple Silicon
Apple a envoyé une onde de choc dans le monde de la technologie en annonçant son intention d'éliminer progressivement l'utilisation de processeurs Intel dans l'ensemble de sa gamme Mac, en faveur de son propre silicium personnalisé basé sur ARM. À moins de hoquet, la phase de transition s’étendra au cours des deux prochaines années. L'une des questions soulevées était la suivante: que va-t-il se passer du côté GPU? À cette fin, il semble qu'Apple lancera également des GPU tiers.
Le passage d'une fondation x86 à une plate-forme ARM est intéressant à plusieurs niveaux, dont le moindre n'est pas la manière dont il affecte potentiellement les Mac de génération actuelle (certains analystes pensent que l'annonce revient essentiellement à Apple à mettre une balle dans les MacBook actuels. ). Mais c'est peut-être le plus intriguant en ce qui concerne les puissants ordinateurs de bureau Mac Pro d'Apple, où les graphiques haut de gamme sont des composants clés.

Quoi qu'il en soit, il y a une nouvelle diapositive d'Apple (telle que repérée par l'utilisateur de Twitter Longhorn) qui indique apparemment son intention de passer entièrement à ses propres GPU. Regarde…

Diapositive GPU Apple Silicon Mac

"L'avenir sera très intéressant. MacOS ARM64 selon Apple supprime également la prise en charge des GPU AMD, les GPU Apple", note Longhorn.

Il s'agit d'une diapositive officielle extraite d'une présentation à la WWDC 2020 intitulée «Apportez votre application Metal aux Mac Apple Silicon». Il parle de l'architecture GPU TBDR (Tile Based Deferred Rendering) pour Mac basée sur le silicium d'Apple, et comment les développeurs peuvent «traduire ou porter votre application graphique intensive» sur la plate-forme.

"Nous verrons comment TBDR se compare au pipeline de rendu en mode immédiat des Mac plus anciens, passerons en revue les problèmes courants que vous pourriez rencontrer lors de la mise en place d'une application ou d'un jeu, et explorerons comment offrir des performances incroyables lors de la construction avec le SDK natif", Apple explique.

S'éloigner des GPU tiers n'était pas acquis d'avance, même avec la transition de x86 à ARM. Comme indiqué par Hexus, Les GPU d'AMD, NVIDIA et Intel sont compatibles avec l'architecture carrelée qu'Apple propose, tout comme les GPU de Qualcomm et IMG.
Diapositive du processus de transition du processeur graphique Apple Mac

Néanmoins, Apple voit de nombreux avantages à s'éloigner des GPU tiers et à optimiser son API Metal pour son propre silicium. Selon Apple, cela entraînera des performances plus rapides et une meilleure efficacité énergétique, ainsi qu'une prise en charge des nouvelles fonctionnalités Metal dans macOS. Il jouera également sur les plans d'Apple pour aligner les expériences sur macOS, iOS, iPadOS et tvOS.

Cela nous laisse encore des questions. Bien que cela puisse fonctionner (et potentiellement bien fonctionner) sur quelque chose comme le MacBook Air, quelles seront les performances sur les futurs ordinateurs de bureau Mac Pro? Et la prise en charge des GPU tiers via une boîte graphique externe sera-t-elle une option, ou est-ce également nixed?

Des réponses finiront par arriver, mais à partir de ce moment, tout ce que nous pouvons faire, c'est réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *