Catégories
Informatique

Le PDG d'AT & T déclare que l'utilisation du mobile et du Wi-Fi a changé de compte en raison de l'épidémie de COVID-19

bâtiment att

Le PDG d'AT & T, Randall Stephenson, était récemment CNN's Des sources fiables parlent de la hausse de l'utilisation du mobile et du Wi-Fi lors de l'épidémie de coronavirus. Stephenson dit que le réseau AT&T a vu une augmentation significative depuis que les entreprises ont commencé à demander aux employés de travailler à domicile, et les écoles ont déplacé les étudiants vers l'apprentissage en ligne pendant l'épidémie de coronavirus. Selon Stephenson, les volumes mobiles ont augmenté de 40%.

Le directeur a également déclaré que le volume d'appels Wi-Fi en particulier était en hausse de 100%. Stephenson dit que les infrastructures du réseau "fonctionnent assez bien", mais il dit que le réseau subit un certain stress car de plus en plus de personnes sont poussées à travailler depuis leur domicile. Cela a obligé l'entreprise à effectuer une extension de réseau dans certaines régions.

Beaucoup pensent qu'après la fin de la crise des coronavirus, les entreprises du monde entier se rendront compte que le travail à distance est une alternative réalisable et viable aux grands bureaux et oblige les employés à se déplacer. Stephenson a déclaré dans son interview qu'avec tant de personnes travaillant à domicile, l'avenir du travail pourrait changer complètement. L'exécutif a également noté que AT&T compte à elle seule 90 000 employés travaillant actuellement à domicile.

Certains croient que l'épidémie de coronavirus pourrait être l'impulsion nécessaire pour forcer les opérateurs de téléphonie mobile et à large bande comme AT&T, Verizon, Comcast et d'autres à supprimer complètement les plafonds de données. Il sera difficile pour ces entreprises de prétendre que des dépassements sont nécessaires pour aider à prévenir la congestion du réseau lorsque les choses semblent fonctionner correctement avec l'écrasement des personnes travaillant à domicile. AT&T s'est engagé à suspendre les plafonds de données et ne mettra pas fin au service pour les clients résidentiels ou les petites entreprises, ainsi que les frais de retard induits en raison des effets économiques du virus. Stephenson a également noté qu'AT & T continuerait d'investir dans la 5G et les nouvelles technologies une fois la crise actuelle passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *